Halloween : quels dangers pour nos chiens et chats ?

  • GeorgiaM 

Arrivée en France en 1997, la fête d’Halloween, d’origine anglo-saxonne, est célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint.

Si cette tradition n’est pas la plus suivie en France, quels dangers et quels risques pour la santé peut représenter Halloween pour nos chiens et chats ? Faut-il prendre des précautions particulières ? 

C’est la veille de la Toussaint que se fête chaque année Halloween, dans la soirée du 31 octobre.

Une distribution de bonbons avec risques d’intoxications

Pour Halloween, les enfants frappent aux portes afin de quémander quelques bonbons. Des bonbons que certains tiennent à leur disposition en prévision de leur venue ou bien achetés pour faire plaisir aux enfants (voire adultes !) du foyer.

Parmi ces friandises, entre autres, le redoutable chocolat, une friandises toxique pour les chiens et chats qui suivant la quantité ingérée en fonction du poids de l’animal constitue une véritable urgence vétérinaire.

Il faut donc penser à le mettre hors de portée de nos compagnons. A l’instar de toute autre sucrerie qui, sans être toxiques comme le chocolat, ne sont pas tout de mêmes sans danger pour la santé des chiens et chat. Consommée à l’excès, elles peuvent être à l’origine d’une pancréatite, d’une diarrhée avec les friandises contenant un édulcorant… Et chiens et chats sont parfois très doués pour les chaparder ! Sans compter que le risque d’ingérer un emballage et donc de causer une occlusion intestinale n’est pas nul.

Des costumes, accessoires et bruits sources de peur ou de morsures

Pour Halloween, les enfants revêtent des déguisements terrifiants. Ils agitent aussi parfois des bâtons lumineux auxquels les animaux ne sont pas habitués. Cela peut générer de la peur chez les chats et chiens et, notamment chez ces derniers, de vives réactions du comportement allant jusqu’à des attaques donc des morsures. En matière de déguisements, évitez d’en faire porter à votre chien ou chat. C’est de mauvais goût – d’après notre point de vue –, mais il n’empêche que de nombreux accessoires sont vendus sur Internet pour déguiser son chien ou chat à l’occasion notamment d’Halloween !

Et puis il y a aussi les bruits de sonnettes parfois à répétition dans la soirée, voire ceux de pétards.

Les chats noirs aux abris

Sans tomber dans la psychose, rappelons que les chats noirs, symboles d’Halloween  – et d’autres mythes et superstitions – peuvent être victimes d’actes « malveillants ». Nos homologues anglo-saxons ne les mettent d’ailleurs pas à l’adoption en cette période.

Enfin, autre symbole indissociable d’halloween, la fameuse… citrouille. Là aussi son ingestion en grande quantité peut provoquer une intoxication notamment lorsqu’elle a commencé à pourrir et même une occlusion si le chien ou le chat en avale un trop gros morceaux. Son goût sucré est appétent pour nos compagnons qui se montrent parfois voraces.

Et puis la citrouille peut contenir une bougie. Le risque de brûlure ou de provoquer un incendie est vite arrivée.

(Source : www.santevet.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

trois × deux =